• La tête de la panthère est plus petite et étroite que celle du jaguar qui est plus lourd.

    La mâchoire du jaguar est plus grande et plus puissante que celle de la panthère.

    Les deux animaux ont la même silhouette, mais le jaguar a la carrure plus épaisse, paraît plus trapu, et ses pattes sont plus robustes.

                                                                              Ludivine


  •      Les dauphins vivent et se déplacent en groupe. Ils obéissent à une organisation très stricte à l'intérieur de leur zone géographique. Jusqu'à trois ans, les jeunes dauphins restent au centre avec les femelles qui allaitent. Ils sont entourés par les adolescents et les adultes. Entre trois et treize ans, les jeunes rejoignent des bandes du même âge. Plus tard, les mâles forment des groupes inséparables qui peuvent nager ensemble pendant dix ans. 

                                                                                       Maëva


  • Attiré par une jument en chaleur, l'étalon se met à hennir. Il se cabre pour étaler sa puissance. La jument, tout excitée, piaffe d' impatience.  le cheval saute sur sa croupe. Ils s' accouplent. La fécondation a lieu. Le fœtus* grandit dans l' utérus, une poche dans le ventre de la jument. Il est nourri par le cordon ombilical et le placenta*. A 10 semaines, son cœur bat. Onze mois après la fécondation, il mesure 1,10 m et pèse 50 kg. La jument va mettre bas. 

        *Placenta : Organe qui relie le fœtus à la mère et le nourrit.

        *Fœtus : Bébé dans le ventre de sa mère.

                                                                                           Maëva


  • Les nuages noirs d'orage se chargent d'électricité. Celle-ci se décharge en donnant une étincelle géante, la foudre.

    La foudre tombe directement par terre.

    Elle est dangereuse, car elle a une forte puissance électrique.

    Le bruit du tonnerre éclate quelques secondes après. Il est provoqué par la foudre. La foudre réchauffe l'air, et des masses d'air se mettent à bouger dans un grondement.

    Nous entendons le tonnerre après avoir vu l'éclair de la foudre car, dans l'air, le son voyage moins vite que la lumière. 

                                                                                Alex 


  • Au début du vingtième siècle, chaque puissance européenne cherche à s'imposer économiquement. Des alliances se créent, des tensions naissent. Les frontières entre les Etats sont parfois fragiles.

    En 1917, l'entrée en guerre des Etats-Unis change le rapport de force. L’Allemagne plie, l’Empereur abdique. L'armistice signée le 11 novembre 1918 marque la fin des combats.

    Cette modernité a tué 10 millions de personnes et en a blessé 5 millions. Jamais une guerre n'avait été si meurtrière.

                                                                      François


  • Les orages apportent du vent et de la pluie.

    Les ouragans sont des tempêtes violentes, qui se forment au-dessus des océans.

    En atteignant la terre, les ouragans provoquent des dégâts énormes.

    Les tornades sont des tourbillons qui se forment sur terre. Elles détruisent les arbres et les maisons.

                                                                                  Alex


  • De 1914 à 1918, l'Europe puis une grande partie du monde a participé à une guerre qui a opposé la France et l'Allemagne.

    Avec les nouvelles inventions (bombes, avions, gaz), la guerre a fait un très grand nombre de morts, surtout dans les tranchées au Nord - Est.

    Cette guerre a provoqué le déclin de l'Europe : conflits et dettes.

    Les soldats de la Première Guerre Mondiale s'appelaient les "Poilus".

    On fête l'armistice de la Première Guerre Mondiale tous les 11 novembre.

                                                                Alex 

     

     


  • Madame Têtue l'était vraiment. Elle était vraiment quoi ? Elle était vraiment petite, vraiment mignonne et vraiment têtue, évidemment.

    Quand  avait décidé de sortir, elle sortait. Même s'il pleuvait à torrent!

    Un dimanche où il ne pleuvait pas, elle décida d'aller en autobus chez Monsieur Costaud. Pourquoi ?

    Parce qu elle avait envie de manger des oeufs ! Et elle savait que chez Monsieur Costaud il y en avait toujours beaucoup.

    Alors que le bus arrivait, Monsieur Curieux vint à passer. Curieux comme il l'était, il ne put s'empêcher de lui poser tout un tas de questions...

    - Où allez -vous, madame Têtue ?

    - Chez monsieur Costaud, dit-elle.

    - Mais cet autobus-là ne mène pas chez lui !

    - Que si !

    - Que non !

    Que si ! s'entêta-t-elle. Et elle prit cet autobus-là. Et ce qui devait arriver arriva. Elle se retrouva, non pas chez monsieur Costaud, mais en Glaçonie,

    un pays où il fait si froid que tout le monde est enrhumé à longueur d'année.

    - Quel charmant pays ! pensa madame Têtue. Ce froid rafraîchit les idées ! Mais elle grelottait... Pour se réchauffer, elle courut sur le chemin.

    - ATCHOUM ! éternua soudain quelqu'un. C'était monsieur Atchoum.

    - Ma petite dame... ajouta-il, ATCHOUM ! Ne prenez pas... ATCHOUM !ce chemin-là. ATCHOUM!

    -Si, je le prendrai! affirma madame Têtue.

    -Mais il est dangereux! AT...TENTION!

    -Et après ? lança madame Têtue.

    Et elle prit le chemin et ce qui devait arriver arriva. Ziiiiiiiiiiiiip! Elle fit la plus belle glissade de sa vie sur le chemin verglacé.

    -C'est rigolo! dit-elle en se relevant. Mais elle avait mal au derrière ! Tiens, je vais aller de ce côté-ci plutôt que de côté-la, ajouta-t-elle.

    -Vous savez  tort! lui dit un ver de terre en surgissant d'un champ de neige. Ce côté-ci est très risqué.

    -Et après ? S'écria madame Têtue. Quand j'ai décidé une chose, je m'y tiens! Non mais! Et elle partit de ce côté-ci.

    Elle n'eut pas tout à fait raison car ce qui devait arriver arriva. Une avalanche de boules de neige! L'une des boules de neige roula, roula, et, à l'intérieur, Madame Têtue roula aussi. La boule de neige finit par s'arrêter dans un autre pays et fondit.

    Madame Têtue se retrouva debout, toute mouillée devant la porte de monsieur Costaud. Elle avait eu de la chance, n'est-ce pas ?

    - Mais vous êtes toute mouillée! lui dit monsieur Costaud. Venez vite vous sécher !

    - Pas question ! répondit-elle. Je n'ai pas le temps ! Il faut que je mange des oeufs, et tout de suite !

    - Ce n'est guère raisonnable, soupira monsieur Costaud.

    - Si, ça l'est ! s'entêta madame Têtue toujours mouillée... Elle courut à la cuisine de monsieur Costaud. Sans lui demander son avis, elle prit des douzaines d'oeufs.

    - Ce n'est vraiment pas raisonnable ! soupira monsieur Costaud.

    - Si ça l'est ! s'obstina madame Têtue. Avec tous ces oeufs, elle fit une énorme omelette. Une gigantesque omelette.

    La preuve : elle ne tient pas sur la page ! Ensuite, elle commença à manger

    son énorme, sa gigantesque omelette. Puis elle continua, et monsieur Costaud s'inquiéta :

    - Vous allez être malade, dit-il.

    - Absolument pas ! répondit-elle. Et ce qui devait arriver arriva !

    Elle finit son énorme, sa gigantesque omelette.

    puis elle dit en souriant :

    - J'ai encore faim !                                           

                                                         Clothilde

                                                                                   


  • Au village de Rocheloir, les enfants tombent tous malades mystérieusement...

    Pour les habitants, pas de doute : c'est la sorcière

    Babilar du Bois noir qui leur a jeté un mauvais sort...

                                                                          Clara


  • Dans le cadre des programmes scolaires d'éducation à la santé et à la sécurité, les élèves de cycle 3 (CE2-CM1-CM2) de l'école ont obtenu leur APS : Attestation de Premiers Secours (délivrée par l'école) qui leur a été remise par un parent d'élève sapeur-pompier de Pleaux, Monsieur Gabriel Coquillard, dans le cadre d'une activité interne à l'école.

    APS - 13/05/16

    Les trois items de formation ont été les suivants :

    - Protéger/Alerter/Secourir

    - PLS (Position Latérale de Sécurité) et RCP (Réanimation Cardiaque), avec démonstration d'un défibrillateur

    - Brûlures/Hémorragies/Étouffements

    APS - 13/05/16

    A l'issue de ces trois sessions riches en observation et manipulation, menées en petits groupes par un professionnel, tous les enfants ont obtenu leur APS qui sera intégrée à leur dossier scolaire.

    Les plus jeunes ont également reçu un petit diplôme pour avoir suivi deux séances de sensibilisation et de prise de conscience face aux dangers domestiques.

    Félicitations à tous les élèves pour leur réelle implication lors des différentes animations et pour leur APS "en poche". L'école tient à remercier Monsieur Coquillard pour son professionnalisme et sa disponibilité, bien qu'il ne soit pas moniteur en premier secours.


  • Pour ce troisième volet de secourisme, Monsieur Coquillard, parent d'élève pompier, est venu expliquer aux élèves de cycle 3 les conduites à tenir en cas d'hémorragie, de brûlure ou d'étouffement.

    Les élèves ont pu observer la mise en place d'un coussin hémostatique en cas d'hémorragie :

    Secourisme 3ème volet - 9/05/16   Secourisme 3ème volet - 9/05/16

    Secourisme 3ème volet - 9/05/16   Secourisme 3ème volet - 9/05/16

     

    Ensuite, ils ont été initiés au mouvement de Heimlich qui peut sauver une vie en cas d'étouffement :

    Secourisme 3ème volet - 9/05/16

    Dans un troisième temps, le professionnel leur a montré les gestes de massage cardiaque sur un nourrisson, à l'aide d'un mannequin :

    Secourisme 3ème volet - 9/05/16

    Tous les élèves ont été très attentifs aux trois sessions d'apprentissage qui ont été menées, ils ont fait preuve d'un réel intérêt pour les gestes qui sauvent. Afin de fixer ces gestes dans les mémoires, et de les diffuser auprès des familles, un petit livret individuel de premiers secours élaboré par l'enseignante a été remis à chaque élève.

    Les élèves de cycle 1 et 2 (jusqu'au CE1) ont, quant à eux, continué de travailler sur les dangers domestiques, en particulier ceux liés à l'électricité. Ils ont passé en revue les divers dangers que l'on peut rencontrer dans une cuisine ou une salle de bain. Leur travail a fait l'objet d'un affichage dans la classe de maternelle.

    Secourisme 3ème volet - 9/05/16

    Secourisme 3ème volet - 9/05/16

     

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires