• Grâce à Axel, nous avons pu observer de très près des oeufs d'autruche ainsi qu'une plume (géante). Un oeuf pèse près de 1.5 kg, c'est lourd ! De quoi faire une belle omelette ou de belles mouillettes !

    Oeufs d'autruche - mai 2017   Oeufs d'autruche - mai 2017

     

    Oeufs d'autruche - mai 2017

    Les trouvailles d'Axel proviennent d'un élevage situé à Najac, dans l'Aveyron.


  • Photo de classe


  • C'est avec brio que tous les élèves de CE1 et de CE2 ont passé et obtenu leur premier permis : le permis piéton. Après un mois de "révisions" du Code Piéton, le petit examen s'est déroulé à l'école sous les directives de deux gendarmes de Pleaux. Les gendarmes ont félicité les enfants pour leur travail.

    Permis piéton - CE1 et CE2   Permis piéton - CE1 et CE2

     

    Permis piéton - CE1 et CE2

    Tous se sont vu remettre leur permis, à conserver précieusement !

    Permis piéton - CE1 et CE2

    Merci à la gendarmerie de Pleaux pour ce partenariat qui sera renouvelé dans deux ans.


  • Grâce à la vente de calendriers de cette année, nous avons pu renouveler nos abonnements à l'Ecole des Loisirs pour les deux classes :

    Abonnement Ecole des Loisirs

    ... De quoi renouveler un peu nos bibliothèques de classe, pour le plus grand plaisir des enfants.

    Merci encore à vous tous pour votre participation !


  • Les bénévoles de l'Unicef Aurillac ont été très heureux lorsque je leur ai remis l'enveloppe de dons de notre école. A ce titre, ils remercient toutes les familles, les enfants et l'équipe pour ce geste de générosité.

    Don UNICEF

    Grâce à cette action, près de 200 vaccins pourront mis à disposition pour des enfants d'Afrique. Pour ces enfants, merci encore à vous tous...


  • Les élèves de cycle 3 ont participé à une action de prévention routière visant à diffuser les règles de sécurité à vélo. Accompagnés par une équipe de gendarmerie, les enfants se sont d'abord questionnés sur les équipements essentiels du cycliste et du vélo (casque, gilet fluorescent à bandes réfléchissantes, catadioptres...) en analysant de courtes séquences vidéo.

    Prévention routière - 14/04/17

    Dans un second temps, les enfants ont réalisé plusieurs fois un parcours à vélo, en vue d'améliorer leurs stratégies : freiner avec les deux freins, freiner au bon moment, se baisser pour éviter un obstacle, rouler sur une trajectoire étroite, effectuer un slalom, tenir le guidon d'une seule main en vue d'indiquer un changement de direction, contrôler la vitesse et la trajectoire du vélo dans des courbes "serrées". Des contraintes pas si évidentes que ça pour les enfants...

    Prévention routière - 14/04/17   Prévention routière - 14/04/17

    Prévention routière - 14/04/17   Prévention routière - 14/04/17

    Prévention routière - 14/04/17

     

     

    Prévention routière - 14/04/17

     

     

    Tous les enfants ont néanmoins réussi à obtenir leur petit diplôme sécurité cycliste qui leur a été remis par les gendarmes.

    Prévention routière - 14/04/17

    Merci aux gendarmes pour leurs explications et leur accompagnement au long de notre parcours d'éducation à la sécurité routière.


  •      Ce jeudi, nous avons partagé à l'école un bol de riz. Une façon de nous priver un peu en ce temps de Carême pour penser aux plus démunis. Lundi dernier, des bénévoles de l'Unicef sont venus nous expliquer leurs actions. Le prix d'un repas pour nous permet de vacciner cinq enfants défavorisés, en Afrique par exemple.

    Bol de riz pour l'Unicef - 07/04/17   Bol de riz pour l'Unicef - 07/04/17 

    Bol de riz pour l'Unicef - 07/04/17   Bol de riz pour l'Unicef - 07/04/17 

    Bol de riz pour l'Unicef - 07/04/17

         Alors, nous avons décidé d'offrir le prix de notre repas pour tous ces enfants du monde qui n'ont rien et qui n'ont pas notre chance. Notre enveloppe de dons sera remise à Suzanne Thomas, présidente de l'antenne Unicef d'Aurillac durant les vacances d'avril. 

    Bol de riz pour l'Unicef - 07/04/17

         Toute l'équipe de l'école remercie sincèrement au nom de l'Unicef les enfants qui ont participé à ce repas, ainsi que les nombreuses familles qui ont été très généreuses. C'est ainsi que nous continuons de vivre et de faire vivre l'esprit de solidarité aux enfants dans notre école. Merci encore à tous.

     


  • Il était une fois un roi qui avait une peur bleue des renards. Tous les jours, il voyait des renards mais il les faisait chasser. Un jour, deux renards entrèrent discrètement. Ils montèrent à la tour du roi. Le roi vit les deux renards et dit : "Si j'allais leur parler, je n'aurai plus peur ! ".

    Les renards ne laissèrent pas le roi parler et demandèrent : " Vous pouvez nous envoyer sur une île ? Nous en rêvons !"

    Le roi fut d'accord. Ils partirent sur une île. Un jour le roi reçut une carte postale des deux renards. Et plus jamais il n'eut peur des renards.

                                                                                              François


  • Il était une fois un pirate et une souris. C'étaient les meilleurs pirates de l'histoire des pirates. Il avaient attaqué des centaines de bateaux ennemis mais jamais ils n'avaient trouvé de coffre au trésor. Un jour, ils arrivèrent sur une île. A coté d'un arbre, ils creusèrent et il découvrirent un coffre au trésor. Ils décidèrent d'arrêter leur carrière de pirate.

                                                              François


  • Tous les enfants de l'école de la toute petite section jusqu'au CM2 se sont rendus à Anglards de Salers pour assister au spectacle "Drôle de sorcière" proposé par la Communauté de communes du Pays de Salers.

    Spectacle "Drôle de sorcière" 04/04/17     Spectacle "Drôle de sorcière" 04/04/17    

    Spectacle "Drôle de sorcière" 04/04/17          Spectacle "Drôle de sorcière" 04/04/17

    Ce spectacle, interprété par une comédienne de la compagnie Le Chant des Lignes, théâtralise l’utilisation des albums de littérature jeunesse. Quatre histoires de sorcières nous ont été racontées de différentes manières : avec ou sans pupitre, avec ou sans accessoires…

        Spectacle "Drôle de sorcière" 04/04/17                             Spectacle "Drôle de sorcière" 04/04/17   Spectacle "Drôle de sorcière" 04/04/17       Spectacle "Drôle de sorcière" 04/04/17Spectacle "Drôle de sorcière" 04/04/17                               Spectacle "Drôle de sorcière" 04/04/17    

    Hélène, Violette ou Marine nous ont appris comment devenir une petite sorcière, ou s’il est possible qu’une fée puisse devenir sorcière...

    Les plus grands ont apprécié la musicalité des « mots valise » inventés par l’auteure du dernier album : « radioreille, chamatou, boîtapense… ». Ils ont cherché en classe à découvrir le sens de ces drôles de mots dans cette curieuse histoire basée sur les éléments graphiques d’une peinture bien connue d’un grand peintre espagnol : Juan Miro.

    Spectacle "Drôle de sorcière" 04/04/17

    Juan Miro - Le carnaval d'Arlequin

    L’histoire, nourrie d’une imagination débordante, nous a révélé comment éviter une grande catastrophe écologique : en éduquant la population au respect des autres et de la nature !

    Pour aller plus loin, nous lirons prochainement l'album intitulé "la magissorcièreet le tamafumoir".

    Spectacle "Drôle de sorcière" 04/04/17


  • Les chevaux sont élevés dans un haras.

    Beaucoup de gens prennent soin d'eux : ils les promènent, les brossent, les soignent, leur donnent à manger. La jument, la femelle du cheval, s'occupe pendant longtemps de son petit, le poulain. Le soir, les chevaux rentrent à l'écurie.

    Les promenades à cheval ou à poney (un cheval assez petit) sont très agréables.

    Les cavaliers, assis sur une selle, dirigent chevaux ou poneys avec des rênes.

                                                                      Clara


  • Il était une fois une sorcière, une souris et un corbeau. Ils se promenaient dans la ville. Ils rencontrèrent un chien. La sorcière transforma le chien en grenouille puis elle s'enfuit et rentra à la maison. Elle fit une potion magique et alla donner au chien. Le chien mourut. La maîtresse du chien se rendit chez la sorcière et trouva son chien mort. Elle s'énerva très fort et demanda à la sorcière de ranimer le chien. La sorcière fabriqua une nouvelle potion avec un poil de souris qui passait par-là et une plume de corbeau qui volait au dessus de sa chaumière. Elle donna la potion au chien qui ressuscita ! La maman et le chien rentrèrent chez eux. Ils devinrent très amis avec le corbeau et la souris.

     

                                                     Clément


  • Il était une fois un magicien qui faisait son numéro.

    Il mit un poisson dans une boîte et la ferma à clé.

    Il prit une baguette magique et mit un drap sur la boîte. 

    Et il prononça : "Abracadrabra ! Poisson disparait !"

    Après, il ouvrit la boîte...

    Et le poisson avait disparu !

                                                             Thomas


  • Cette année, le soleil était au rendez-vous pour notre Carnaval. Nous voilà fins prêts pour parader dans les rues !

    Carnaval de l'école - 17/02/17

    Carnaval de l'école - 17/02/17

    Carnaval de l'école - 17/02/17

    Carnaval de l'école - 17/02/17

    Carnaval de l'école - 17/02/17

     

    Départ du cortège... Un peu timide au départ... Nous pensons fort aux enfants qui n'ont pas pu être avec nous parce qu'ils sont malades.

    Carnaval de l'école - 17/02/17

    Carnaval de l'école - 17/02/17      Carnaval de l'école - 17/02/17

     Carnaval de l'école - 17/02/17  

    Carnaval de l'école - 17/02/17       Carnaval de l'école - 17/02/17

    Peu à peu, notre mascarade se prend au jeu, et nous arrivons en fanfare sur la place d'Empeyssines !

    Carnaval de l'école - 17/02/17

    Carnaval de l'école - 17/02/17  Carnaval de l'école - 17/02/17

    Carnaval de l'école - 17/02/17

    Nous gagnons l'Ehpad où nous sommes attendus pour notre traditionnelle farandole parmi les résidents. Nous nous présentons tour à tour au micro parce qu'il est impossible de nous reconnaître sous nos costumes ! Mme Gardelle a tout prévu, musique entraînante, sono... Merci Carine ! Merci aussi aux mamans qui nous ont accompagnés !

    Carnaval de l'école - 17/02/17    Carnaval de l'école - 17/02/17

    Carnaval de l'école - 17/02/17   Carnaval de l'école - 17/02/17

    Carnaval de l'école - 17/02/17   Carnaval de l'école - 17/02/17

    Carnaval de l'école - 17/02/17   Carnaval de l'école - 17/02/17

    Carnaval de l'école - 17/02/17   Carnaval de l'école - 17/02/17

    En fin de journée, nous dégustons une nouvelle fois les délicieux beignets préparés par la maison de retraite pour nous accueillir. Il va sans dire que nous nous sommes régalés... Nous sommes un peu épuisés en cette fin de journée...

    Nous auront bien mérité les vacances !


  • A la manière de Jackson Pollock, les élèves de CE et CM ont parfait leur geste pictural en réalisant collectivement une oeuvre abstraite au moyen de jet et de coulures de peinture, sur plan vertical.

     Jackson Pollock dans son atelier 

    Atelier dripping - Février 2017

    Ce procédé de "dripping" nous vient tout droit de l'Amérique des années 50.

    Atelier dripping - Février 2017

    Atelier dripping - Février 2017   Atelier dripping - Février 2017

    Atelier dripping - Février 2017   Atelier dripping - Février 2017

    Chaque élève a aussi réalisé un dripping individuel sur plan horizontal. Chacun s'est adapté au geste et à la contrainte "matérielle". Tous ont pris un réel plaisir à expérimenter cette autre façon de faire de la peinture.

    Une exposition sera prochainement visible dans le hall d'entrée de l'école.


  • Au travers du projet d'école, les enfants de maternelle et de CP continuent leur exploration des continents... Carnaval approchant, ils se sont investis dans la confection de masques... africains !

    Peinture, collage... Voici le résultat de leurs petits doigts de fées :

    Masques africains 16/02/17

    Masques africains 16/02/17    Masques africains 16/02/17

    Masques africains 16/02/17

    Café, semoule de blé, noix de coco et graines de fenouil sont venus parfaire leurs visages aux couleurs ocres... Un régal pour les yeux !


  • Cette année encore, les élèves de la classe de maternelle/CP bénéficient des interventions de Nathalie Rabette. Cette professionnelle de la musique intervient dans notre école tous les mardis, durant 10 semaines (jusqu'à avril).

    Cette année, les enfants travaillent sur la différenciation des trois familles d'instruments : les bois, les cordes et les vents. En plus de ces ateliers, Nathalie leur apprend de petites rondes et jeux dansés, qu'elle accompagne de sa guitare.

    Un vrai moment de joie pour les petits !

    Musique en maternelle-CP mars 2017

    Musique en maternelle-CP mars 2017

     


  • Mardi dernier, les élèves de CM2 se sont rendus au collège Notre Dame de Mauriac pour réaliser des moulages en plâtre. Sur place, ils ont été accueillis par Monsieur Combier, Professeur d'Arts Plastiques du collège. Ils ont rétrouvé leurs camarades de l'école Saint Joseph de Saint Martin Valmeroux, et ensemble, sous l'oeil bienveillant du professeur, ils ont expérimenté la technique du moulage.

    Atelier moulages - 14/02/17

    Il faut d'abord maîtriser le "floconnage", c'est à dire saupoudrer délicatement la poudre de plâtre au-dessus de l'eau afin que le mélange ne fasse pas de grumeaux.

    Atelier moulages - 14/02/17   Atelier moulages - 14/02/17

    Atelier moulages - 14/02/17

    Il faut ensuite mélanger l'ensemble et patienter un peu, le temps que le plâtre "prenne". Pour vérifier qu'il est prêt, il suffit de tremper un doigt dedans et de regarder si le mélange "coule". S'il ne coule plus et qu'il nappe le doigt : c'est prêt !

    On peut alors verser délicatement le mélange dans le moule choisi.

    Atelier moulages - 14/02/17   Atelier moulages - 14/02/17

    Atelier moulages - 14/02/17   Atelier moulages - 14/02/17

    Il faut ensuite attendre un peu... un quart d'heure... Vingt minutes... Lorsqu'on touche le moule, on sent que le plâtre dégage un peu de chaleur... Lorsque l'ensemble refroidit, on peut enfin démouler !

    Alors il faut s'armer de douceur et de dextérité pour ne pas casser le sujet : le démoulage est une étape délicate... Bravo !

    Atelier moulages - 14/02/17

    Atelier moulages - 14/02/17

     

     

     

     

     

     

     

    Voici quelques-unes des réalisations. Tous les élèves semblent avoir apprécié cet atelier et ont été heureux de repartir avec leurs petits sujets en plâtre vers leurs écoles.

    Atelier moulages - 14/02/17

    Cette expérience a suscité chez les élèves l'impatience de suivre les cours de technologie et d'arts plastiques de 6ème au collège : une sympathique façon d'assurer le lien CM2-6ème tel qu'il est défini dans les nouveaux programmes...


  • Mon frère a un voilier. Nous embarquons. Nous allons faire de la voile. Le vent souffle et gonfle la voile : cela fait avancer le bateau. Mon frère dirige le voilier à l'aide du gouvernail. Le bateau est très rapide : c'est un bateau de compétition. Le vent menace de le retourner. Nous devons nous pencher à l'extérieur, du côté opposé.

    Un grand voilier a une large quille : c'est un yacht.

    Autrefois, tous les grands bateaux étaient équipés de voiles : ils ne pouvaient avancer que si le vent soufflait.

                                                                                             Thomas


  • Regarde ce bel arbre de notre jardin ! Là-haut, entre ses branches nous nous sommes construit une cabane. Nous avons recouvert le toit de feuillage.

    Un mignon petit écureuil nous observe. Il vit dans l'arbre et mange les glands qui y poussent. Les glands sont les fruits du chêne. Notre arbre est donc un chêne.

    Notre ami l'écureuil cache des glands. C'est sa provision pour l'hiver. Son nid est fait de feuilles et de brindilles.

    Parfois, un gland tombe sur le sol humide. La graine contenue dans le gland germe. Une racine s'enfonce dans le sol. Une petite pousse croît vers le haut.

                                                                                    Yoan


  • Je suis arrivé au sommet de la falaise. Tout en bas, je vois la côte. Certains endroits de la côte sont recouverts de sable. Ils forment des plages. Quelques vacanciers nagent non loin de la plage ; d'autres font de la voile. Tiré par un canot à moteur, un jeune sportif fait du ski nautique. D'autres parties de la côte sont rocheuses. Des rochers, sous l'eau, sont invisibles. Jadis, un bateau s'y est fracassé. Il n'est plus qu'une vieille épave engloutie. Chaque nuit, la lumière du phare perce l'obscurité. Elle indique aux marins où se trouvent les rochers. 

                                                                                  Axel


  • Le serpent dort au soleil. Le soleil le réchauffe. Le serpent a déroulé ses anneaux. Il rampe et explore le sol avec sa langue fourchue. Observe la tête du serpent : il n'a pas de paupières. Il a deux crochets devant la bouche. Il peut les replier au fond de sa gorge. Le serpent attrape une souris. Il la mord. Le poison des deux crochets venimeux tue rapidement la souris. Alors, le serpent avale sa proie.

    La peau du serpent est formée d'écailles. Les écailles du dos sont petites. Celles du ventre sont plus grandes. Les serpents changent souvent de peau : on dit qu'ils muent. Ils se glissent hors de leur vieille peau. L'hiver, les serpents cherchent un abri. Ils y dorment d'un long sommeil: ils hibernent.

    Beaucoup de serpents pondent des oeufs. Les petits serpents en sortent bientôt. Le serpent à sonnettes, ou crotale, vit en Amérique. Quand il est effrayé, il agite sa queue et fait entendre un bruit de sonnettes. Le crotale vit dans un désert. Il se déplace latéralement et très vite.

    Le python vit en Inde. Comme tous les pythons, il est très long. Il fait le guet, enroulé autour d'un arbre. Sa patience a été récompensée. Il a attrapé une chèvre. Il la serre tellement dans ses anneaux que la chèvre étouffe.

    Le serpent de mer : sa queue aplatie l'aide à nager. Les serpents de mer se nourrissent de poissons.

    Certains serpents peuvent sauter en vol plané d'un arbre à l'autre. Leur corps est aplati. On les appelle des serpents volants.

    Un serpent peut manger un oeuf. Il avale le jaune et le blanc de l'oeuf et crache la coquille.

    Le cobra de l'Inde est appelé aussi serpent à lunettes. Il peut enfler son cou. Le cobra s'attaque parfois à l'homme.

                                                                            Ludivine


  • Ma dent balance. Elle va bientôt tomber. Une nouvelle dent, qu'on ne voit pas, veut prendre la place de l'autre. Ca y est ! Ma dent est enfin tombée. A sa place, il y a maintenant un trou. La nouvelle dent poussera peu à peu.

    Ne mange pas trop de friandises. Elles contiennent du sucre et le sucre est mauvais pour les dents. Des morceaux d'aliments se coincent parfois entre les dents. Il faut les enlever sans attendre. N'oublie jamais de te brosser les dents. La brosse à dents fait partir les restes d'aliments. Croque des pommes et des carottes. C'est excellent pour les dents.

    J'ai mal aux dents. Je dois aller chez le dentiste. Le dentiste examine ma bouche. Il découvre la dent cariée. La dent cariée me fait mal. Un nerf va de la dent à la mâchoire. La douleur gagne tout le nerf. Le dentiste enlève la partie cariée avec un appareil spécial : une fraise. Il y a maintenant un trou dans ma dent. Le dentiste bouche le trou. Il pose un plombage. La dent est à nouveau saine. Les dents ont des formes différentes. Les dents de devant sont tranchantes. Celles du fond sont aplaties.

    Les animaux qui se nourrissent de viande - on les appelle carnivores - ont des dents pointues. Certains poissons mangent d'autres poissons. Ils ont aussi des dents pointues. Les vaches se nourrissent d'herbe. Leurs dents sont plus aplaties pour mieux broyer l'herbe. Ces animaux sont herbivores. Leurs dents sont plutôt aplaties. Les éléphants ont de très longues dents : les défenses. Ils ont aussi des dents plus courtes. Le morse a aussi des défenses. Elles l'aident à déterrer des coquillages. Certains animaux rongent le bois. Ce sont des rongeurs. Les souris font des trous dans le bois. Mais les castors abattent des arbres !

                                                                                          Clara


  •  

    La maman de Samuel est enceinte et elle découvre que son fils parle dans son ventre. Samuel lui dit qu'il a la trisomie 21. La maman lui répond que ce n'est pas grave. Elle lui dit "je t'aimerai quand même". La vie de la maman va être difficile car les gens se moquent de Samuel.


  •  

    La maman de Samuel va voir l'assistante sociale pour qu'on l'aide. L'assistante sociale ne peut pas l'aider. Elle lui dit : "On n'a plus de place dans les centres,  et Samuel ne peut pas aller à l'école. Débrouillez-vous !"

    Elle n'est pas très sympathique... La maman de Samuel est triste.


  •  

    La maîtresse veut faire de la peinture avec ses élèves mais elle n'arrive pas à faire la classe parce que Samuel veut peindre sur tous les tableaux de ses camarades. Alors la maîtresse ne gardera pas Samuel à l' école.  


  •  

    La Maman de Samuel a une cousine Marie-Rose. Elle porte un chapeau à plumes.

    Elle va voir Samuel à la maternité. Elle dit : "Oh ! Qu'il est beau ce bébé !" Quand la maman lui annonce que le petit est trisomique. La cousine dit : "Malheur ! C'est une catastrophe !"


  •  

    Kévin est un garçon avec une veste orange et des écouteurs. C'est un ami de Samuel. Il a un look de rappeur. Il joue au foot avec Samuel. Il lui explique comment jouer au foot mais Samuel ne comprend pas toujours les règles. Kévin est très gentil et patient avec Samuel.


  •  

    Elle a une perruque orange, elle chante au micro des chansons sur la différence. Elle chante bien. La dame chante pour Samuel. C'est une personne extravagante.


  •  

    Le chauffeur du bus est gentil avec Samuel. Il a une casquette noire et une veste orange. Il a un volant dans les mains. Il blague avec Samuel, il lui parle de l'école, lui demande si ça marche bien, s'il ne fait pas trop de bêtises. Puis il le dépose à l'école chaque jour.